Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1300 BioEpAR Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque en Santé Animale
- Complément d'adresse :

- Missions :
La mission principale de l’unité est de produire et diffuser des connaissances sur les déterminants Afficher la suite

La mission principale de l’unité est de produire et diffuser des connaissances sur les déterminants des maladies animales et sur les moyens de maîtriser ces maladies, pour les animaux d’élevage et la santé publique.

Les objectifs scientifiques de l’unité s’organisent en 4 thèmes :

• Évaluer les moyens et stratégies de maîtrise de la santé des animaux et de maîtrise des vecteurs

• Mesurer les états de santé, les réponses de l’hôte et en comprendre le déterminisme

• Comprendre la transmission et la dynamique des populations d’agents pathogènes et de vecteurs

• Caractériser la variabilité des agents pathogènes et des vecteurs.

 

Les questions scientifiques tiennent compte des évolutions du contexte et des demandes sociétales : réduction d’usage des antimicrobiens et des risques de résistance, évolutions des systèmes d’élevage, bien-être animal, agroécologie, changement climatique, multiperformance de l’agriculture. Les questions scientifiques abordées portent sur des objets différents aux différentes échelles et sur leurs interactions :

A l’échelle de l’individu : l’unité s’intéresse aux réponses de l’hôte exposé à des agents pathogènes, en particulier lors de co-infections, à la biologie des agents pathogènes, des vecteurs (tiques), et aux interactions ;

A l’échelle de la population : les questions portent sur la compréhension de la transmission des agents pathogènes, et de dynamique des vecteurs. Dans le cas des troupeaux, populations gérées, les décisions des éleveurs peuvent être prises en compte pour identifier les leviers des changements de pratiques, ou pour comprendre comment elles influencent les dynamiques de transmission. La mesure des états de santé des animaux pour le pilotage du troupeau, et l’évaluation d’actions de maîtrise de la santé apportent les bases scientifiques aux évolutions de pratiques ;

A l’échelle du territoire : les dynamiques de transmission ou de population de vecteurs intègrent les dimensions spatio-temporelles, notamment pour comprendre les facteurs influents (densités et mouvements d’hôtes, facteurs climatiques et météorologiques, barrières, couverts végétaux). Les actions évaluées à cette échelle sont des stratégies collectives qui relèvent de politiques publiques ou privées. Les méthodes de surveillance de l’état de santé sur un territoire, notamment la détection d’émergence de maladies ou les dispositifs de certification indemnes sont étudiées. Réduire

- Moyens :
L'UMR regroupe 52 personnels permanents (17 INRAE et 34 Oniris, dont 35 scientifiques). S'y ajoutent Afficher la suite

L'UMR regroupe 52 personnels permanents (17 INRAE et 34 Oniris, dont 35 scientifiques). S'y ajoutent 19 personnels contractuels (5 post-doctorants ou enseignants contractuels, 8 doctorants, 5 ingénieurs, et une apprentie).

Les compétences détenues sont caractérisées par les index suivants : Analyse de risques, Aquaculture, Bactériologie, Écologie, Économie & Science de gestion, Épidémiologie analytique, observationnelle et d’intervention, Expertise et compétences cliniques, Génomique, Immunologie, Infectiologie, Médecine bovine et zoologique, Modélisation prédictive, Parasitologie, Virologie, Zootechnie et connaissances des systèmes de production.

Réduire

- Collaborations :
Collaborations scientifiques • France : INRAE (départements SA, GA, PHASE, EcoSocio ACT, MathNum, MI Afficher la suite

Collaborations scientifiques

France : INRAE (départements SA, GA, PHASE, EcoSocio ACT, MathNum, MICA, EcoDiv, SPE), ANSES, CIRAD, CNRS, INRIA, Institut Pasteur, Oniris, Universités (Rennes, Lyon).

• Internationales : Univ. Utrecht, WUR et GD (NL), SLU et SVA (SE), Univ. Aarhus (DK), UCD et Animal Health Ireland (IE), SRUC, Univ. Edinburgh et Roslin Institute (UK), FLI (DE), Univ. Padova, CRPA (I), Univ. Bohême du Sud (CZ).

 

Partenariats socio-économiques

Institut Carnot France Futur Elevage (entreprises des secteurs agriculture, service en élevage, agroalimentaire, santé animale).

Chambres d’agriculture, GDS, GTV, Institut de l’Elevage, IFIP, ITAVI, Coopératives agricoles, Allice, Apis-Gene.

Réduire

 
Arrêt Data Center Ile de France du lundi 26 septembre 2022 au jeudi 29 septembre 2022

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +