Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
ECOSOCIO Economie et sciences sociales pour l'agriculture, l'alimentation, l'environnement
- Complément d'adresse :
INRAE 4 allée Adolphe Bobierre CS 61103 35011 RENNES CEDEX Afficher la suite
INRAE 4 allée Adolphe Bobierre
CS 61103
35011 RENNES CEDEX Réduire

- Missions :
Le département EcoSocio est le collectif francophone de recherche le plus important en sciences soci Afficher la suite

Le département EcoSocio est le collectif francophone de recherche le plus important en sciences sociales appliquées à l’agriculture, l’alimentation et l’environnement.

Ses champs de compétences sont les sciences économiques et sociales appliquées aux domaines de l’alimentation, l’agriculture, l’environnement et la dynamique des territoires. Les recherches qui y sont menées visent, d’une part, à comprendre le fonctionnement et les évolutions économiques et sociales de l’agriculture, des industries agroalimentaires et agro-industries, de l’alimentation en lien étroit avec les enjeux environnementaux globaux et locaux et, d’autre part, à éclairer les débats publics et les décisions publiques et privées.

Les priorités scientifiques du département EcoSocio tiennent compte de la façon d’appréhender les évolutions du monde agricole : mondialisation des échanges de marchandises et diffusion des savoirs et des innovations, intégration de filières industrielles de valorisation de la biomasse au sein des filières agricoles, prépondérance des transitions dans les systèmes alimentaires au niveau des territoires et des grandes régions du monde, etc. Ces priorités scientifiques peuvent être résumées par la question centrale suivante : « Quelles politiques publiques et quelles stratégies d’acteurs pour faire émerger des agricultures et des systèmes alimentaires durables et performants dans un contexte de changement global ? »

Réduire

- Moyens :
19 unités de recherche soutenues par 4 unités de service ou d'appui 431 agents (54 % de femmes) dont Afficher la suite
19 unités de recherche soutenues par 4 unités de service ou d'appui
431 agents (54 % de femmes) dont 283 titulaires et 148 contractuels
225 chercheurs et ingénieurs titulaires  dont 46 % de femmes,
58 personnels d'appui titulaires dont 62 % de femmes
35 doctorants dont 51 % de femmes
Réduire

- Collaborations :
Les partenariats scientifiques dans lesquels sont engagées les équipes EcoSocio sont d’abord ceux av Afficher la suite

Les partenariats scientifiques dans lesquels sont engagées les équipes EcoSocio sont d’abord ceux avec l’enseignement supérieur agronomique dans le cadre de l’Alliance Agreenium  (AgroParisTech, AgroCampus Ouest, Montpellier Supagro, AgroSup Dijon, etc.). D’autres  collaborations construites sur la base des complémentarités méthodologiques et théoriques et structurées au travers des unités mixtes de recherche, des alliances nationales de la recherche publique (en particulier Allenvi et Athena) ou des projets de recherche collaboratifs, existent aussi avec des organismes de recherche investis sur les champs d’expertise scientifique du département EcoSocio, tels que les universités, le CNRS, le Cirad, l’IRD, l’INSERM entre autres.

Les collaborations scientifiques internationales (européennes et hors Europe) revêtent différentes formes, qui vont des collaborations interpersonnelles conduisant à des publications en commun, jusqu’aux réponses à des projets de recherche montées conjointement. Dans ce cadre des projets collaboratifs nous comptons parmi nos partenaires récurrents : l’université de Wageningen, l’université suédoise des Sciences Agricoles, l’université de Bologne, le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission européenne, l’Institut international d'analyse des systèmes appliqués (IIASA), l’Université de Bonn et le von Thünen Institut. Les collaborations extra-européennes s’organisent en majorité avec des universités nord-américaines, qui représentent la moitié des partenaires, suivies des universités canadiennes et brésiliennes, puis secondairement colombiennes et argentines, ainsi qu’australiennes et néo-zélandaises. Ces collaborations prennent essentiellement la forme d’échanges et d’accueils de chercheurs, conduisant presque systématiquement à des co-publications. Les collaborations scientifiques du département EcoSocio s’étendent aussi aux organismes internationaux tels sur l’OCDE, l’IFPRI, La Banque Mondiale ou les agences onusiennes avec la FAO en premier lieu.

Réduire

 
Arrêt Data Center Ile de France du lundi 26 septembre 2022 au jeudi 29 septembre 2022

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +