Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1302 SMART-LERECO Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Economie sur les Structures et Marchés Agricoles, Ressources et Territoires
- Complément d'adresse :
INRAE
4, allée Adolphe Afficher la suite
INRAE
4, allée Adolphe Bobierre CS 61103
35011 RENNES CEDEX Réduire

- Missions :
Nos travaux de recherches sont conduits dans le cadre d’un projet scientifique commun entre l’UMR Afficher la suite
Nos travaux de recherches sont conduits dans le cadre d’un projet scientifique commun entre l’UMR SMART du centre INRA de Rennes et l’UR LERECO du centre INRA Angers-Nantes. L’UMR SMART est le fruit du rapprochement de l'unité Economie et Sociologie Rurales du centre de Rennes et du département Economie Rurale et Gestion d'Agrocampus-Ouest. Notre collectif de recherche SMART-LERECO est constitué d'une trentaine de chercheurs, enseignants chercheurs et ingénieurs de recherche et d'une vingtaine d'ingénieurs, assistants ingénieurs et techniciens chargés de l’accompagnement de la recherche et de l’appui administratif.
L’analyse et l’évaluation des politiques publiques appliquées à l’agriculture, l’agro-alimentaire et l’environnement sont au cœur de notre projet scientifique. Notre activité d’expertise auprès des institutions nationales et internationales s’appuie sur des travaux de recherche validés par nos pairs. Si nos questions de recherche sont spécifiques aux contextes agricoles et agro-alimentaires, nos travaux contribuent aux débats académiques en économie et, plus généralement, au débat public.
Le projet scientifique SMART-LERECO est structuré en deux axes :
Axe 1 : Production, Environnement et Risque (PER)
Cet axe s’inscrit dans un contexte économique et politique marqué par une forte volatilité du prix des matières premières, une transformation progressive des systèmes productifs agricoles et une attention grandissante portée par la société aux questions environnementales. Les recherches conduites dans ce cadre reposent sur des modélisations des choix des agriculteurs au niveau de l’exploitation ou à un niveau plus agrégé, et du fonctionnement des marchés en lien avec la production agricole. Du point de vue méthodologique, les recherches mobilisent les outils de l’économie de la production, de la micro-économétrie, de l’économie de l’environnement et de l’économie expérimentale. Cet axe concerne les trois principaux thèmes suivants :
1A- La production agricole et ses impacts environnementaux. Il s’agit de modéliser les comportements de production des agriculteurs et de discuter des déterminants du changement technique.
1B- L’évolution du secteur agricole. L’objectif est de décrire l’évolution de la structure du secteur agricole français et européen afin de simuler les effets économiques et environnementaux de différents instruments de politiques.
1C- Les choix des producteurs en univers risqué et les modes de production durable. Le but est, d’une part, de comprendre les comportements individuels des agriculteurs face au risque et à l’incertitude et, d’autre part d’identifier l’impact de ces préférences sur leurs décisions de production et d’assurance.
Axe 2 : Localisation, Stratégies industrielles et Commerce international (LSC)
Ce second axe s’inscrit dans un contexte économique et politique marqué par une dérégulation croissance des marchés, une multiplication des normes publiques et privées et une grande hétérogénéité dans le comportement des consommateurs. Du point de vue méthodologique, les recherches conduites dans ce cadre mobilisent les outils de l’économie internationale et géographique ainsi que l’économie industrielle, la micro-économétrie et la macro-économétrie. Cet axe concerne les quatre principaux thèmes suivants :
2A- Les stratégies industrielles et le comportement des consommateurs. Dans un contexte d’accroissement de la concurrence internationale, il s’agit d’étudier les stratégies internationales des firmes tout en prenant en compte leur hétérogénéité ainsi que celle des consommateurs.
2B- Le rôle des intermédiaires du transport et de la distribution dans le commerce agroalimentaire mondial. Ces travaux visent au perfectionnement des modèles actuels (gravitaires, macroéconomiques et microéconomiques) de façon à prendre en compte l’ouverture internationale et la mobilité des facteurs de production.
2C- Le commerce international, la sécurité alimentaire et les pays en développement. Il s’agit d’étudier l’impact des politiques des pays du nord sur l’intégration internationale et politique des pays du sud.
2D- La localisation des activités et l’environnement. L’objet est de traiter des instruments de régulation environnementale et des liens entre urbanisation et localisation des productions agricoles.
Outre ces deux axes, il convient aussi de mentionner les travaux engagés au LERECO (en lien avec l’Observatoire des Sciences et des Techniques –OST-), par un Ingénieur de recherche, dans le domaine de la scientométrie (caractérisation des activités scientifiques et techniques).
Réduire

- Moyens :
Outre le personnel d'appui administratif et documentaire, l'UMR est constituée d'une trentaine de Afficher la suite
Outre le personnel d'appui administratif et documentaire, l'UMR est constituée d'une trentaine de chercheurs et enseignants chercheurs et d'une quinzaine d'ingénieurs, assistants ingénieurs et techniciens. Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : environment, social
Question sociétale et finalité, contexte : développement durable
Démarche, discipline : Economie et finance quantitative
Afficher la suite
Objet d'étude : environment, social
Question sociétale et finalité, contexte : développement durable
Démarche, discipline : Economie et finance quantitative
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +