Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UR1268 BIA Biopolymères Interactions Assemblages
- Complément d'adresse :
INRAE Rue de la Géraudière Afficher la suite
INRAE Rue de la Géraudière BP 71627 44316 NANTES CEDEX 3 Réduire

- Missions :
L’Unité « Biopolymères, Interactions, Assemblages » (BIA) est structurée autour de trois objectifs Afficher la suite
L’Unité « Biopolymères, Interactions, Assemblages » (BIA) est structurée autour de trois objectifs finalisés majeurs pour le secteur agro-alimentaire :
(1)le contrôle de la qualité des productions végétales issues des plantes de grande culture pour répondre aux différents usages (alimentaires et non-alimentaires) dans un contexte d’agriculture durable et de changement climatique ;

(2)le développement de matériaux bio-sourcés et d’aliments fonctionnels dans une perspective d’éco-conception ;

(3)l’amélioration de la valeur «santé » des aliments par une meilleure prise en compte des relations structure de la matrice – propriétés sensorielles et nutritionnelles.

Pour relever ces défis, l'Unité BIA développe sur les biopolymères (amidon, protéines, polysaccharides de la paroi végétale) et les lipides, trois thèmes de recherche selon une approche intégrative de l'aval vers l'amont et multi-échelle. Par cette approche BIA prend mieux en compte la complexité des systèmes réels, matériaux biologiques ou produits transformés :

- Thème 1 : Assemblage des biopolymères dans les organes végétaux au cours du développement ; analyse de la variabilité pour contrôler les propriétés d’usages.
Ces recherches sont engagées en collaboration avec les généticiens et les biologistes sur la compréhension des mécanismes d’assemblage des biopolymères (paroi végétale, grain d’amidon, protéines de réserve) dans les graines (blé, Brachypodium…) et les fruits (tomate, pomme…). Elles visent l’identification des variables clés qui contrôlent les propriétés d’usages de ces ressources agricoles. Une stratégie de criblage chimique et structural est développée en utilisant une approche de phénotypage haut-débit.

- Thème 2 : Assemblages et propriétés des matrices alimentaires et matériaux biosourcés.
Ce thème de recherche a pour objet la compréhension des mécanismes d’assemblages des biopolymères extraits des ressources agricoles, intervenant dans les processus de préparation d’aliments et de matériaux dont on veut contrôler les propriétés et la fonctionnalité. Dans le cas des matériaux, l’objectif est de contrôler l’architecture en exploitant au mieux les spécificités structurales des biopolymères (exemple : amidon à mémoire de forme) et en intégrant dans les procédés de préparation des assemblages les technologies utilisées en nanosciences (microfluidique, micro et nano patterning). Pour les matrices alimentaires, les buts sont de contrôler (1) la stabilité physique et chimique ainsi que les propriétés mécaniques de l’aliment (2) la dynamique des processus de migration des nutriments et micro-nutriments dans l’aliment et/ou leur libération au cours de la digestion

- Thème 3 : Les structures, facteurs clé des aliments « santé » : réactivité, bioaccessibilité des nutriments et micronutriments et des allergènes alimentaires
La dynamique (mobilité), la réactivité et l’allergénicité des biomolécules au cours de l’itinéraire de l’aliment, en incluant les phases de digestion, sont reliées aux différentes échelles de structure, moléculaire et supramoléculaire, et à l’organisation macroscopique dans les matières premières et/ou les matrices alimentaires. L’approche scientifique s’appuie à la fois sur l’étude d’aliments modèles (émulsions, mousses, gels incluant des lipides…) et d’aliments réels (ovoproduits, produits laitiers, céréaliers…). De nouvelles approches sont engagées (masticateur virtuel, digesteurs in vitro) pour étudier la dynamique des molécules et des structures en condition simulées de digestion. Ces données de digestion simulée in vitro sont validées in vivo en collaboration avec des nutritionnistes et des immunologistes.

Mots clés : grains, fruits, lait, biopolymères, protéines, polysaccharides, lipides, structure, fonctionnalité technologique, aliments, matériaux bio-sourcés, bioaccessibilité, digestibilité in vitro Réduire

- Moyens :
120 agents dont 70 chercheurs et ingénieurs, 50 techniciens, 80 non titulaires dont 25 doctorants. Afficher la suite
120 agents dont 70 chercheurs et ingénieurs, 50 techniciens, 80 non titulaires dont 25 doctorants.
Répartis en :
8 équipes de recherche :
- Paroi Végétale et Polysaccharides Pariétaux (PVPP) - Resp. Fabienne GUILLON
- Edifices lipoprotéiques et Protéo-saccharidiques (ELIPS) - Resp. Didier MARION
- Fonctions et Interactions des Protéines (FIP) - Resp. Thomas Haertlé
- Assemblages Nanostructurés (NANO) - Resp. Isabelle CAPRON
- Matériaux, Création, comportement (MC2) - Resp. Guy DELLA VALLE
- Interfaces, Systèmes Dispersés (ISD) - Resp. Alain RIAUBLANC
- Allergie aux protéines végétales (ALL) - Resp. Colette LARRE
- Polyphénols Réactivité Procédés (PRP) - Resp. Sylvain GUYOT

1 plateforme IBiSA : Biopolymères - Biologie Structurale (BIBS) incluant une Cellule de Bioinformatique et 4 composantes instrumentales : RMN - Spectrométrie de masse - Microscopie (confocal - MET), Phénotypage

3 plateaux techniques : Protéines recombinantes ; Production d'anticorps ; Purification Réduire

- Collaborations :
Partenariat scientifique avec :
- la SFR "Ingénierie des Biopolymères pour la structuration des Afficher la suite
Partenariat scientifique avec :
- la SFR "Ingénierie des Biopolymères pour la structuration des matrices et matériaux " (IBSM) avec l'UMR GEPEA
- le labex : Serenade (Toward safer and eco-designed innovative nano-materials)
- l'Institut d'excellence : IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-Sourcés)
- Soleil (Synchrotron)

L'Unité BIA est membre de
- Biogenouest par sa plate-forme IBiSA "Biopolymères, Biologie Structurale" (BIBS)
- l'Institut Carnot "Qualiment"
- du GDR INRA-CNRS BioMatPro
- du GIS IPR Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : aliment modèle, anticorps, biopolymère, cidre, fruit charnu, grain, graine, jus de pomme, matrice alimentaire, matrice amidon protéine, nanostructuration, protéine de réserve des grains, protéine recombinante, prototypage
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine, intérêt technologique, qualité organoleptique, valorisation de la biomasse
Démarche, discipline : Allergologie, biochimie, Biochimie et Biologie Moléculaire, Bioinformatics, biologie, Biologie structurale, biophysique, Chimie analytique, Food and Nutrition, Functional Analysis, imagerie, Ingénierie des aliments, Instrumentations et Détecteurs, Matière Molle, Modélisation et simulation
Afficher la suite
Objet d'étude : aliment modèle, anticorps, biopolymère, cidre, fruit charnu, grain, graine, jus de pomme, matrice alimentaire, matrice amidon protéine, nanostructuration, protéine de réserve des grains, protéine recombinante, prototypage
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine, intérêt technologique, qualité organoleptique, valorisation de la biomasse
Démarche, discipline : Allergologie, biochimie, Biochimie et Biologie Moléculaire, Bioinformatics, biologie, Biologie structurale, biophysique, Chimie analytique, Food and Nutrition, Functional Analysis, imagerie, Ingénierie des aliments, Instrumentations et Détecteurs, Matière Molle, Modélisation et simulation
Dispositif technique et méthode d'étude : biological method, logiciel applicatif, logiciel de dessin
Composé chimique, Facteur du milieu : amertume, composé volatil
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +