Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1120 LSE Laboratoire Sols et Environnement
- Complément d'adresse :
Université de Lorraine
- Site de Brabois
- ENSAIA
2, avenue de la forêt de Haye
TSA Afficher la suite
Université de Lorraine
- Site de Brabois
- ENSAIA
2, avenue de la forêt de Haye
TSA 40602
54518 Vandoeuvre-lès-Nancy Cedex Réduire

- Missions :
Les recherches du LSE ont pour objectifs de décrire les processus pédogénétiques et le Afficher la suite
Les recherches du LSE ont pour objectifs de décrire les processus pédogénétiques et le fonctionnement des sols très anthropisés (e.g. Technosols), ainsi que les processus mis en jeu dans la phytoremédiation des sols contaminés. Elles se déclinent en deux axes :
L’Axe «Pédologie des milieux très anthropisés» (équipe Technosols) a pour objectifs de recherche de i) contribuer à l’inventaire des sols très anthropisés et à la caractérisation de leur fonctionnement et ii) de comprendre et modéliser l’évolution pédogénétique des sols très anthropisés, notamment celle des Technosols (Thème 1. Caractérisation des régimes de fonctionnement des sols très anthropisés ; Thème 2. Représentation de l’évolution pédogénétique des Technosols - contributions à la plateforme SOL VIRTUEL et généralisation des résultats à l’ensemble des sols). L’approche multicritère ainsi
développée devra permettre de quantifier l’effet de l’anthropisation sur le fonctionnement des sols et de définir ainsi le gradient d’anthropisation. Cet axe contribue au LabEx «Ressources21» (évolution des sols très anthropisés) et aux programmes pluridisciplinaires du GISFI. Les finalités des recherches sont de gérer le compartiment sol des sites dégradés (e.g. urbains, industriels et miniers) et de contribuer au développement du génie pédologique pour leur requalification (e.g. construction de sol).

L’Axe «Agronomie des sols très anthropisés» (équipe Phytoremédiation) a pour objectifs de recherche de i) comprendre et contrôler la disponibilité des polluants et ii) comprendre et décrire l’écophysiologie des cultures dans les sols très anthropisés (Thème 1. Ecodynamique des polluants dans la rhizosphère : réactivité et spéciation chimique rhizosphérique des polluants organiques (HAP) et minéraux (éléments en traces « classiques » et terres rares) ; Thème 2. Ecophysiologie de la phytoremédiation : fonctionnement de la plante en sols très anthropisés, interactions sol-plante-polluants). Cet axe contribue au LabEx «Ressources21» (interactions plantes - éléments d’intérêt) et aux programmes pluridisciplinaires du GISFI. Les finalités des recherches sont de valoriser par les cultures, les sites et sols dégradés, de gérer les pollutions (e.g. phytoremédiation), de produire de la biomasse végétale à valeur ajoutée (alimentaire et non alimentaire) et de récupérer et valoriser des métaux stratégiques (phytomine). Réduire

- Moyens :
PERSONNEL : 44 personnes

LSE : 37 (hors stagiaires) - 6 HDR, 2 ACT
- Professeurs des Afficher la suite
PERSONNEL : 44 personnes

LSE : 37 (hors stagiaires) - 6 HDR, 2 ACT
- Professeurs des Universités : 4 (Université de Lorraine-ENSAIA)
- Maîtres de Conférences : 4 (Université de Lorraine-ENSAIA)
- Chargés de recherches : 2 (INRA)
- Ingénieurs de Recherche : 2 (1 CNRS, 1 INRA)
- Ingénieurs d'Etudes : 2 CDD (Université de Lorraine)
- Personnel technique et administratif : 7 (3 Université de Lorraine-ENSAIA, 3 INRA, 2 CNRS)
- ATER : 1
- Autres personnels : 13 doctorants et post-doctorants
- Professeurs invités : 2

Structures hébergées : 7 personnes
- GISFI : 3
- MicroHumus Laboratoire SA : 4

EQUIPEMENTS

1000 m2 de laboratoires et bureaux

Analyse de traces :
organiques GC, CLHP, CI, COT, fluorimètre 3D, Laboratoire commun d’analyse (LCA-ENSAIA) : CG, CG-SM, CL-SM-SM
minérales ICP-AES, ETAAS, CHNS

Organisation structurale, propriétés physiques :
Service commun des matériaux friables (OSU OTELo), banc d’acquisition d’images

Microscopie :
Stéréo-microscope à fluorescence, microscopes optiques

Traçage radioactif :
Laboratoire commun des radioéléments (LCR-ENSAIA) en cours de rénovation
Comptage b, comptage g

Transport réactif :
Colonnes instrumentées (saturées, insaturées)

Biologie du sol :
Microtox™, extraction faune du sol

Cultures en conditions contrôlées :
Serres et chambres de culture (ENSAIA), agrégatron

Dispositifs de plein champ :
stations expérimentales de La Bouzule (ENSAIA) et du GISFI (colonnes lysimétriques de grande taille instrumentées)
Réduire

- Collaborations :
Régionales : LabEx Ressources21 ; OSU OTELo (LIEC, CRPG, GéoRessources) ; LCPME ; LRGP ; LEMTA ; Afficher la suite
Régionales : LabEx Ressources21 ; OSU OTELo (LIEC, CRPG, GéoRessources) ; LCPME ; LRGP ; LEMTA ; GISFI, GOCAD ; CRAN (axe géosciences et systèmes environnementaux)
Nationales : réseau Sol Virtuel ; réseau ; Technosworm ; réseau Urbasol ; réseau "agriculture urbaine" ; AgroCampusOuest, Angers ; LCPC, Nantes ; EcoLab,Toulouse ; TCEM-INRA, Bordeaux ; Agroclim et EMMAH-INRA, Avignon ; ENTPE, Lyon ; BRGM, Orléans ; UR Sols et INFOSOL-INRA, Orléans ; INRA, Dijon ; EGC-INRA, Grignon ; ISA, Lille ; PESSAC-INRA, Versailles ; LGEPV-CNRS, Lille
Internationales : Institut des sols ISS-CAS, Nanjing, (Chine) ; Université de Sarre (Allemagne) ; Université Libre de Berlin (Allemagne) ; Université de Karlsruhe (Allemagne) ; IJS (Slovénie) ; USDA New York (Etats-Unis) ; FST Marrakech (Maroc) ; Groupe de Travail SUITMA/UISS ; Groupe Technosols, WRB ; Groupe de Travail « Sols urbains », Association Allemande d'Etude des Sols ; SCRI Dundee (Ecosse) ; Université Agricole de Tirana (Albanie) ; iThemba-NRF (Afrique du Sud) ; Université Libre de Bruxelles (Belgique) ; EMBRAPA Cerrados (Brésil) ; Académie des Sciences (Slovaquie) ; Chine ; Québec Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Question sociétale et finalité, contexte : qualité du sol, santé humaine
Dispositif technique et méthode d'étude : écotechnologie, innovation, traitement
Phénomène, processus et fonction : pollution
Afficher la suite
Question sociétale et finalité, contexte : qualité du sol, santé humaine
Dispositif technique et méthode d'étude : écotechnologie, innovation, traitement
Phénomène, processus et fonction : pollution
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +