Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0792 TBI Toulouse Biotechnology Institute
- Complément d'adresse :
INSA 135 avenue de Afficher la suite
INSA 135 avenue de Rangueil 31077 TOULOUSE CEDEX 4 Réduire

- Missions :
Dédié à l’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés, le LISBP (UMR INRA 792 et UMR CNRS Afficher la suite
Dédié à l’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés, le LISBP (UMR INRA 792 et UMR CNRS 5504) est un laboratoire de recherche situé sur le campus de l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Toulouse. Reconnu internationalement et évalué A+ par l’AERES en 2009 et récompensé quatre fois dans le cadre des Investissements d'Avenir - TWB, Synthacs, Probio3, MetaboHUB -, le LISPB se positionne de façon novatrice à l’interface entre sciences du vivant et sciences des procédés. Il est également un des laboratoires labellisés de l'Institut Carnot 3BCar.

Ses travaux ont des applications dans les secteurs de la santé, des biotechnologies, de l’eau et de l’environnement, de l’agro-alimentaire et des agro-industries, des éco-industries ainsi que de la chimie.

Multi-tutelles (INSA, CNRS, INRA) et multidisciplinaire (microbiologie, biocatalyse, bioprocédés, techniques de séparation…), le LISBP travaille sur l’alliance entre Biologie des systèmes, Procédés et Ingénierie et assure une triple implication autour de la Recherche, de la Formation, du Transfert et de la Valorisation. Avec l’enjeu de fédérer les compétences « du gène au procédé » tout en croisant excellence scientifique et pertinence économique et sociétale, le LISPB mise sur la transversalité, une stratégie multi-échelles et la mise en réseau au sein d’un environnement local et international.


Historique :

Créé en 2007, le LISBP est issu de la fusion de deux laboratoires toulousains : le Laboratoire Biotechnologie-Bioprocédés (LBB) et le Laboratoire d'Ingénierie des Procédés de l'Environnement (LIPE), qui ont été respectivement, à l’INSA Toulouse, pionniers sur leurs thématiques de recherche et dans leurs démarches misant à la fois sur la transversalité et la valorisation des connaissances et des compétences.


Structure & Organisation :

Doté d’une triple tutelle INSA, INRA et CNRS, le LISBP assoit sa gouvernance sur trois entités propres, un Comité de Coordination, un Conseil Scientifique et un Conseil de Laboratoire venant en appui de l’équipe de direction.

Avec un spectre thématique allant de la biologie des systèmes à la conception de procédés couvrant recherche fondamentale, technologique et appliquée, le LISBP articule sa recherche autour de cinq grands axes thématiques :

* Biocatalyse
* Physiologie et métabolisme microbien
* Systèmes microbiens et bioprocédés
* Transfert, Interface, Mélanges
* Séparation, Oxydation, Procédés Hybrides pour l'Environnement

Impliquées au sein de ces cinq axes porteurs et novateurs, reconnues internationalement, onze équipes ont été constituées.

Quatre plateformes technologiques ont été mises en place pour compléter l’offre de compétences et de services du laboratoire (dont 1 plateau technique interne à l'unité et 3 plateformes reconnues au niveau national et faisant partie de la Génopole de Toulouse) :

* Plateau Technique Ecologie
* Génome et Transcriptome (GeT)-Biopuces
* Métabolomique-Fluxomique
* Ingénierie combinatoire et criblage haut-débit d’enzymes optimisées

Au niveau de la formation, les chercheurs et enseignants-chercheurs du LISBP, laboratoire situé sur le campus d’une école d’ingénieurs, s’impliquent dans la formation initiale sur deux départements de spécialités de l’école : Génie biochimique et Génie des procédés, permettant ainsi d’offrir aux futurs ingénieurs un enseignement à la pointe des avancées scientifiques.

Le LISBP en chiffres :

* Créé en 2007 et issu de la fusion de 2 laboratoires toulousains : le Laboratoire Biotechnologie-Bioprocédés (LBB) et le Laboratoire d'Ingénierie des Procédés de l'Environnement (LIPE)

* Budget non consolidé de 8,5 M€ en 2012

* 300 personnes (78 chercheurs et enseignants-chercheurs, 56 ingénieurs techniciens et administratifs, 86 doctorants et post-doctorants, 80 autres personnels)

* Laboratoire fondateur de l'Institut Carnot 3BCar

* Trophée INPI de l’innovation 2007 en Midi-Pyrénées

* Evalué A+ par l’AERES en 2009

* Une dizaine de jeunes pousses créées depuis 1985

* Lauréat de 4 projets "Investissements d'avenir", Toulouse White Biotechnology et Synthacs en 2011, et Probio3 et MetaboHUB en 2012.

* Taux de succès aux appels d'offres de l'ANR : 75 %, avec plus de 50 projets financés par cette agence Réduire

- Moyens :
300 personnels au total (134 permanents et 166 non permanents) :

* 78 chercheurs et Afficher la suite
300 personnels au total (134 permanents et 166 non permanents) :

* 78 chercheurs et enseignants chercheurs (dont 44 HDR) :
- 30 chercheurs (17 INRA et 13 CNRS)
- 48 enseignants chercheurs (45 INSA, 2 UT3, 1 INPT)

* 56 ITA (15 INRA, 10 CNRS, 31 INSA)

* 10 post-doctorants, 76 doctorants et 80 autres personnels non permanents.
Réduire

- Collaborations :
La recherche au LISBP, laboratoire multidisciplinaire et multisectoriel, trouve de nombreuses Afficher la suite
La recherche au LISBP, laboratoire multidisciplinaire et multisectoriel, trouve de nombreuses applications dans des secteurs variés. Le laboratoire s'implique par ailleurs dans des pôles de compétitivité et consortiums tout en étant représenté au sein des instances économiques, politiques et de Recherche et Développement au niveau international. Ouvert sur le monde industriel, le LISBP développe également des stratégies de collaboration et de partenariat avec des entreprises. Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : activité de recherche, biocarburant, champignon filamenteux, escherichia coli, levure, paroi cellulaire, réacteur polyphasique, transcriptome
Question sociétale et finalité, contexte : mission de recherche
Démarche, discipline : Autre (Sciences de l'ingénieur), génomique, Sciences de l'ingénieur
Afficher la suite
Objet d'étude : activité de recherche, biocarburant, champignon filamenteux, escherichia coli, levure, paroi cellulaire, réacteur polyphasique, transcriptome
Question sociétale et finalité, contexte : mission de recherche
Démarche, discipline : Autre (Sciences de l'ingénieur), génomique, Sciences de l'ingénieur
Echelle d'étude : population mixte
Dispositif technique et méthode d'étude : Analyse des flux métaboliques, analyse globale, analyse intégrée, biologie des systèmes, biologie intégrative, bioprocédé, bioréacteur, biostatistique, biotechnologie blanche, biotechnologie industrielle, criblage à haut debit, détection, enzymes optimisées, évolution moléculaire dirigée, fluxomique, génie microbiologique, génomique fonctionnelle, ingénierie enzymatique rationnelle et combinatoire, ingénierie métabolique, métagénomique, modélisation, modélisation métabolique, synthèse enzymatique, système modèle
Composé chimique, Facteur du milieu : agrégat, biochip, dépôt, hydrolase
Phénomène, processus et fonction : adaptation métabolique, bioadhésion, biocatalyse, catalyse enzymatique, dégradation enzymatique, fermentation, métabolisme, métabolomique, régulation métabolique, relation structure fonction
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +