Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0745 ECOFOG Ecologie des Forêts de Guyane
- Complément d'adresse :
INRAE Groupe Régional de Guyane Afficher la suite
INRAE Groupe Régional de Guyane Avenue de France BP 709 97387 KOUROU CEDEX Réduire

- Missions :
La forêt tropicale de Guyane s'étend sur 8 millions d'hectares. C'est une forêt tropicale humide, Afficher la suite
La forêt tropicale de Guyane s'étend sur 8 millions d'hectares. C'est une forêt tropicale humide, caractérisée par son extrême biodiversité, peu fragmentée avec néanmoins tous les types de perturbations locales. Écologiquement amazonienne, patrimonialement française et politiquement européenne, Le projet de l'UMR ECOFOG est d'intégrer différentes approches en écologie (plus précisemment l'écologie des communautés végétales, l'écologie des écosystèmes, l'écophysiologie des arbres, la génétique des populations, l'écologie microbienne), physique et mécanique des matériaux et chimie des substances naturelles pour : - d'une part comprendre les relations entre biodiversité et fonctionnement des écosystèmes forestiers tropicaux exploités et en évolution sous les pressions climatiques et anthropiques, - d'autre part susciter l'innovation dans la valorisation des ressources forestières dans le contexte de cette forte biodiversité en tenant compte des contraintes d'utilisation liée au milieu tropical humide. L'UMR est un exemple d'intégration réussie entre enseignement et recherche : elle a créé un programme de formation doctorale en Guyane, elle organise chaque année un module ENGREF de master 2 d'un mois sur la connaissance des écosystèmes tropicaux. Réduire

- Moyens :
20 chercheurs et ingénieurs (dont 7 INRA)
6 enseignants chercheurs
6 doctorants
18 Afficher la suite
20 chercheurs et ingénieurs (dont 7 INRA)
6 enseignants chercheurs
6 doctorants
18 techniciens et administratifs (dont 11 INRA)

Des dispositifs en forêt tropicale humide. Le site de Paracou (100 ha de parcelles, 60000 arbres suivis et géoréférencés) mis en place par le CIRAD offre des données exceptionnelles sur la dynamique forestière depuis 20 ans après exploitation. Depuis 2003, l'INRA a renforcé le dispositif par l'installation d'un site atelier GUYAFLUX dédié à l'étude des bilans et flux de carbone et d'eau. Ce site comprend une tour de 57m instrumentée, un suivi au sol (des flux de carbone, de la dynamique de la biomasse). Il accueille de nombreuses études sur les relations biodiversité-fonctionnement.
L'UMR est dotée de laboratoires bien équipés : génétique (2 séquenceurs), écophysiologie (mesure des échanges gazeux, de l'architecture hydraulique des arbres, digitalisation 3D des formes), cycle de l'azote (un chromatographe à capture d'électrons),chimie des substances naturelles et sciences des bois.

Réduire

- Collaborations :
La force majeure de l'UMR dans le contexte de la recherche tropicale est son réseau de Afficher la suite
La force majeure de l'UMR dans le contexte de la recherche tropicale est son réseau de collaborations privilégiées avec des Unités hexagonales : UMR BIOGECO de Bordeaux, EEF, IAM et LERFOB de Nancy, CEFE et AMAP de Montpellier, PIAF de Clermont Ferrand.

L'UMR participe à des projets européens (INCO Seed Source). Elle a des relations étroites avec l'Amérique du Nord (Université de Miami, USDA Forest Service). Elle tente de développer et pérenniser des relations avec le Brésil (EMBRAPA Belem et INPA Manaus).

Au niveau local, l'UMR participe au GIS Silvolab-Guyane (10 institutions) qui garantit le transfert des recherches vers les gestionnaires (INF, ONCFS, Mission pour la création du parc de Guyane). Réduire

 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +