Un laboratoire
   
   
 
 
AlimH Alimentation humaine
- Complément d'adresse :
INRAE Site de Theix 63122 SAINT-GENÈS-CHAMPANELLE Afficher la suite
INRAE Site de Theix 63122 SAINT-GENÈS-CHAMPANELLE Réduire

- Missions :
Le département Alimentation Humaine a été créé en 2004 dans le cadre de la réorganisation de l'INRA Afficher la suite
Le département Alimentation Humaine a été créé en 2004 dans le cadre de la réorganisation de l'INRA autour des trois pôles alimentation, agriculture et environnement. Le département regroupe aujourd'hui 23 unités de recherche avec 210 chercheurs et ingénieurs (équivalent temps plein).

L'objectif principal des missions du département est d'améliorer la santé et le bien-être en favorisant le développement d'aliments plus adaptés à l'homme. Les recherches se situent dans un compromis entre le bien-être individuel et le contexte économique et socio-professionnel. Le département a également pour mission de constituer une communauté scientifique autour du risque chimique.
Les enjeux forts de recherche à développer sont :
- l'intégration des signalisations sensorielles, nutritionnelles et socio-économiques dans l'explication des comportements
- la compréhension de l'adéquation entre le besoin nutritionnel et l'état physiologique, le génotype ou la diversité ethnique ou sociologique
- le passage des études du niveau nutriment vers une prise en compte du régime
- le rôle signal des aliments et les conséquences sur les grandes fonctions physiologiques, en particulier digestives
- la relation entre l'alimentation, le développement des allergies et la mise en place de l'immunité
- les effets sur l'organisme des toxiques apportés par l'alimentation à très faibles doses sur des durées longues

Quatre champs thématiques ont été définis :

CT1 : sensorialité et comportement alimentaire du consommateur
Ce champ thématique vise à comprendre les mécanismes biologiques et physiologiques régissant le comportement alimentaire humain et expliquant la perception du bien-être. Il vise également à confronter ces approches à des approches notamment sociologiques, économiques et épidémiologiques afin d'analyser l'ensemble des déterminants impliqués à de degrés divers dans ces comportements, et d'en modéliser les effets.

CT2 : la fonction digestive : étude des relations entre aliments, contenu digestif et paroi intestinale
L’INRA développe des recherches sur la fonction digestive dont l'objectif est la mise en place et le maitien par l'alimentation des fonctions de l'intestin et en particulier de la fonction digestive, de la fonction barrière aux agents externes indésirables et de la fonction sensorielle d'information du cerveau par le tube digestif. L'objectif est de trouver par une nutrition adaptée, des moyens de soulager les troubles digestifs dont souffre un large pourcentage de la population et de renforcer la mise en place des défenses immunitaires et d'améliorer le bien-être des sujets âgés.

CT3 : aliments et nutriments - effets métaboliques et conséquences pour la santé
L’objectif est d'établir des explications plausibles et mécanistiques du rôle de l'alimentation sur le maintien en bonne santé des personnes et sur le bien-être ressenti, tout au long de la vie. Nos recherches visent à fournir les connaissances qui seront nécessaires aux pouvoirs publics pour développer une politique alimentaire ou de prévention adéquate, et aux filières et industries agro-alimentaires pour développer des matières premières et des produits plus adaptés et dont les effets sur la santé sont avérés.

CT4 : Toxicologie alimentaire - sécurité des aliments
L’objectif est de développer des modèles de culture cellulaire permettant de prévoir les effets sur l'homme de nouveaux toxiques, dans une approche de test de molécules nouvelles ou de situations d'exposition complexes. Il s'agit également de mettre en évidence les effets métaboliques des toxiques en mélange, à faibles doses et sur des durées d'expositions longues, et d'en comprendre les mécanismes. Cette thématique vise également à préciser l'exposition réelle des individus aux toxiques et d'inclure ces données dans une approche bénéfice-risque de l'alimentation se basant sur l'accès à la cohorte Nutrinet santé et aux phénotypages métaboliques qui seront réalisés sur les échantillons de la biothèque. Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +