Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0866 DMEM Dynamique du Muscle et Métabolisme
- Complément d'adresse :
INRAE 2 place Viala Afficher la suite
INRAE 2 place Viala 34060 MONTPELLIER CEDEX 1 Réduire

- Missions :
L’Unité Dynamique Musculaire et Métabolisme (DMEM) mène des recherches fondamentales sur le Afficher la suite
L’Unité Dynamique Musculaire et Métabolisme (DMEM) mène des recherches fondamentales sur le développement et le maintien de la fonctionnalité de la masse musculaire chez les mammifères. Le projet scientifique de l’UMR a pour objectif général l’étude des mécanismes physiologiques contrôlant la fonction musculaire, sa masse et son métabolisme. Les activités de recherche de l’UMR s’inscrivent dans une démarche cognitive de biologie intégrative avec la perspective de pouvoir maîtriser la croissance et les capacités d’adaptation des animaux à des conditions d’élevage variées. En effet, l’amélioration de la productivité et de la qualité des produits animaux constitue un enjeu important pour l’élevage. Cependant, les modifications à venir de l’environnement (climat, nutrition, conditions d’élevage…) solliciteront davantage les capacités d’adaptation des animaux. Dans ce contexte, le muscle outre sa fonction locomotrice essentielle, est un acteur majeur de l’homéostasie métabolique en relation avec les autres tissus de l’organisme, et il contribue du fait de sa masse et sa fonction à l’adaptation aux changements. Nos lignes d’action sont i) d’appréhender les processus par lesquels l’activité mitochondriale contrôle le métabolisme énergétique des fibres musculaires, ii) de caractériser les mécanismes intracellulaires (voies signalétiques) et les acteurs moléculaires qui participent au contrôle de l’homéostasie protéique musculaire et iii) d’identifier les acteurs nécessaires (nutrition, activité physique) à un maintien de la fonction musculaire.
Les thèmes de recherches de l’unité sont:
1) Mécanismes moléculaires impliqués dans l’équilibre hypertrophie/atrophie musculaire : rôle des signaux intrinsèques facteur de traduction eIF3f, protéine de stress REDD1, régulateur du système ubiquitine-protéasome MAFbx …) et extrinsèques (facteurs de croissance tel myostatine,)
2) Etude de la régulation de l’activité mitochondriale et de son impact sur la fonction musculaire : rôle de la voie d’action mitochondriale directe de la T3, de la sirtuine 3
3) Implication des mitochondries dans les pathologies liées à des déséquilibres nutritionnels.
4) Impact des conditions environnementales (activité, hypoxie, nutrition, traitement pharmacologique) sur le phénotype, la balance protéique et la fonction musculaire. Réduire

- Moyens :
10 chercheurs, 5 enseignants-chercheurs, 4 Ingénieurs, 1 Assistant Ingénieur, 5 techniciens de Afficher la suite
10 chercheurs, 5 enseignants-chercheurs, 4 Ingénieurs, 1 Assistant Ingénieur, 5 techniciens de recherche, 7 AJT, 2 secrétaires.
1animalerie petits rongeurs adhérente au RAM (Réseau d’Animaleries Montpelliéraines)
1 atelier transgenèse
1 plateua Metamus Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +