Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Technologies Innovantes en Oenologie (TIO)- UE0999
(ACE)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : boisson fermentée
Question sociétale et finalité, contexte : technical progress
Démarche, discipline : biochimie
Afficher la suite
Objet d'étude : boisson fermentée
Question sociétale et finalité, contexte : technical progress
Démarche, discipline : biochimie
Localisation géographique : languedoc roussillon
Dispositif technique et méthode d'étude : innovation technologique, oenologie
Phénomène, processus et fonction : qualité
Réduire

- Description détaillée :
L'équipe a un triple objectif qui est de construire la qualité des jus et des vins, de contribuer Afficher la suite
L'équipe a un triple objectif qui est de construire la qualité des jus et des vins, de contribuer aux innovations techniques, de diversifier les produits et ce à chaque étape du processus d’élaboration du vin de la réception du raisin à la mise en bouteille.

Pour répondre à cet objectif, les activités de l’équipe « Technologies Innovantes, Œnologie » s’articulent autour de 3 missions :

Etudier et développer de nouveaux itinéraires techniques pour répondre à des problématiques ciblées, à l’évolution du raisin du fait des changements climatiques, ou au développement de nouveaux cépages.
Organiser et conduire les expérimentations de terrain pour valider les résultats de la recherche amont ou pour acquérir de nouvelles connaissances.
Transférer et diffuser ces nouvelles pratiques en contribuant à leur autorisation règlementaire, en communicant les résultats, et en assurant la formation des futurs oenologues ou ouvriers de chai.

Les recherches sont abordées avec une double approche par étude du couple produit-procédé.

La connaissance « produit » est portée par les compétences analytiques de l’UEPR, l’UMR SPO et des plateaux techniques associés dont celui d’analyse sensorielle.

La connaissance « procédé » est au cœur de l’activité de l’équipe TIO avec l’appui de réseaux et partenariats (GMPA, SPO ou LBE à l’avenir).

La maîtrise des procédés est associée à leur impact sur la qualité des aliments : jus et vin. Pour cela la qualité du raisin est considérée le plus en amont possible en lien avec l’équipe viticulture de l’unité. La connaissance fine des composés du vin, comme marqueurs de qualité est structurée dans le cadre de projets avec l’UMR SPO et l’UMT Qualinnov2 (composés d’arômes, leurs précurseurs, composés polyphénoliques et polysaccharidiques). Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +