Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Élaboration des performances et conduites d' élevage en milieux difficiles
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : bovin, brebis, chèvre, ovin, ruminant
Démarche, discipline : Physiologie
Localisation géographique : méditerranée
Afficher la suite
Objet d'étude : bovin, brebis, chèvre, ovin, ruminant
Démarche, discipline : Physiologie
Localisation géographique : méditerranée
Dispositif technique et méthode d'étude : croissance, élevage, modélisation
Composé chimique, Facteur du milieu : lipide corporel
Phénomène, processus et fonction : état corporel, performance animale, relation élévage-biodiversité
Réduire

- Description détaillée :
Les approches privilégient les travaux sur le terrain ou en domaines expérimentaux ouverts ( Afficher la suite
Les approches privilégient les travaux sur le terrain ou en domaines expérimentaux ouverts (parcours, estives). La variabilité inter-annuelle étant un élément du dispositif, la répétition des observations sur plusieurs campagnes est nécessaire. Pour les brebis laitières, et pour l'étude des relations nutrition x reproduction chez les ovins, les études analytiques sont réalisées en station expérimentale. Les données zootechniques issues des milieux méditerranéens et tropicaux sont assez nombreuses mais souvent obtenues avec des moyens limités. Le contexte scientifique se prête plus à des travaux de synthèse, les expériences analytiques étant faites en zones tempérées sur des modèles animaux pertinents et dans des installations expérimentales adaptées. C'est dans ce cadre que nous développons des recherches sur les relations nutrition x reproduction en utilisant des modèles de ruminants sous alimentés. ces activités de recherches s'inscrivent dans la durée. La productivité des élevages de ces zones géographiques repose sur l'adéquation entre les conduites d'élevage et les ressources alimentaires. Les mutations dans l'utilisation des territoires obligent les éleveurs à s'adapter rapidement. Qu'il s'agisse, en régions méditerranéennes de la reconquête des zones en déprises (maintien des paysages ou lutte contre l'incendie) ou pour les zones tropicales de la concurrence avec les cultures vivrières et ou l'utilisation de zones déjà dégradées. Pour répondre à la demande des éleveurs au Sénégal, la productivité numérique des bovins est abordée en terme de modélisation démographique qui intègre à la fois la saisonnalité de la disponibilité alimentaire, l'état physiologique des animaux, et l'état des réserves corporelles sur la capacité de reproduction des animaux. Si en zone tropicale, les enjeux sont de répondre de façon raisonnée à une demande forte de viande et de lait pour l'alimentation humaine, pour la zone méditerranéenne il existe des enjeux environnementaux forts pour lesquels le maintien de l'élevage est un moyen d'entretenir les paysages et de maintenir une activité économique.
INRA - URH Theix : Systèmes de Production / Modélisation. INRA - URH Theix : Tissu adipeux et lipides du lait. INRA - SAGA Toulouse / Domaine de La Fage. INRA - Tours : Physiologie de la Reproduction et des comportements.
EMBRAPA (Brésil). ISRA - Sénégal. Faculty of Agriculture (Animal Science), The University of Western Australia. INRA -Tunisie : Laboratoire de Recherches Ovines et Caprines.

Étudier des conduites d'élevage adaptées aux conditions de milieux difficiles dans lesquels il existe des périodes plus ou moins longues d'apports alimentaires insuffisants. Dans ces conditions, les réserves corporelles jouent un rôle central mais leur utilisation doit être précisée pour ne pas risquer de perturber la reproduction. Les performances laitières et de croissances sont reliées aux variations des disponibilités alimentaires et à la qualité des rations. Compte tenu de la variété des situations rencontrées la modélisation mathématique permet d'agréger des connaissances, valoriser les compétences scientifiques accumulées et réaliser des expérimentations pertinentes.
Les bilans alimentaires estimés dans des systèmes pastoraux (Sénégal, Causses) sur deux espèces de ruminants (bovins, ovins) sont cohérents avec les observations zootechniques (état corporel des femelles). Nous avons montré qu'au printemps la cyclicité spontanée des brebis Mérinos dépend principalement des caractéristiques génétiques (une sélection sur ce caractère est en cours) mais également de l'état des réserves adipeuses. Chez la brebis, une sous-alimentation provoque un retard d'apparition et une réduction de la durée de l'oestrus qui peut même totalement disparaître chez certaines brebis. Les brebis laitières conduites dans des systèmes intensifs réagissent bien à une légère diminution de la densité énergétique de la ration. Au pâturage, en fin de lactation, la réduction de la quantité d'herbe disponible par accroissement du chargement, ne perturbe pas les performances zootechniques, dès lors que la qualité du couvert est suffisante.


Les systèmes extensifs d'élevage de ruminants des zones méditerranéennes et tropicales reposent sur des ressources alimentaires variables au cours du temps (Cf Activité 985). Dans ces situations, l'activité de recherche porte sur les interactions entre les aspects nutritionnels, d'une part, et les fonctions biologiques impliquées dans la production : lactation, croissance et reproduction, d'autre part. Il est essentiel de comprendre, dans ces milieux difficiles, comment s'élaborent les performances animales. Les études conduites au niveau de l'animal, à l'échelle du troupeau et/ou d'un territoire, permettent de mesurer les conséquences des contraintes du milieu sur les différentes composantes de la production animale. La formalisation des relations entre performances et milieu s'appuie sur la modélisation. Cette démarche s'inscrit dans la logique de maîtrise des risques pour les animaux et de durabilité des systèmes d'élevage en milieux difficiles.

Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +